www.ferme-des-tourelles.net - Nos CHEVRES MINIATURES

www.ferme-des-tourelles.net - Nos CHEVRES MINIATURES

> Les clôtures

 

          Voici un point essentiel pour la "détention" de chèvres car c'est bien souvent celui là qui, lorsqu'il est correctement réalisé, sera le garant de votre tranquilité !

 

 

 Minis dans leur enclos

 

En effet, les chèvres trouvant bien souvent l'herbe plus verte chez le voisin et étant des animaux curieux et parfois aventuriers, il sera nécessaire de clôturer afin qu'elles puissent jouir d'un espace de vie sécurisé aussi bien pour elles que pour les voisins... ou encore pour votre propre jardin ! Bien sûr, cela ne vous empêche pas de la sortir en laisse ou en liberté à vos côtés afin de leur permettre de voir un peu de paysage !

 

N.B. : Le choix et la taille du terrain à clôturer est important car s'il n'est pas adapté, les chèvres chercheront à s'enfuir... (Cf. la rubrique "Ses besoins").

 

 

  • La clôture électrique : 

 

         La clôture électrique est à mon sens la meilleure clôture pour chèvres car elle est efficace, facile à poser et/ou à déplacer, sans grand encombrement et financièrement abordable. l'on peut la poser en tant que doublure d'un grillage. La puissance du choc électrique est fonction du type de poste choisi (voir ci-dessous dans l'ordre croissant de puissance) et en fonction du réglage. Cela va de la petite secousse électrique à peine perceptible jusqu'au choc sur secteur destabilisant.

 

La clôture se compose de piquets plastique sur lesquels l'on pose directement les fils ou rubans et qui sont souvent quelque peu fragiles. Elle peut se composer également de piquets en bois ou en fer sur lesquels l'on pose des isolants avant d'y rajouter les fils ou rubans.

 

Le choix du poste de clôture est bien entendu primordial : le moins puissant étant le poste sur pile, puis sur batterie ou avec le panneau solaire ("rechargeable" sur batterie) et enfin le poste sur secteur qui est très puissant (permettant de clôturer sur de grandes distances notamment).

 

En ce qui concerne le choix entre fil ou ruban, cela dépendra de chacun, le ruban étant moins indiqué en région fortement ventée car il a plus de prise au vent, cependant les chèvres le craignent et respectent plus.

 Le nombre de fils ou rubans sera en fonction de la taille des animaux (les plus petits étant souvent les plus difficiles !), ainsi pour des chèvres de taille standard, 3 à 4 fils ou rubans peuvent suffire en les plaçant respectivement à 10, 20, 30 et 50 cm du sol. N'oubliez pas de relier les rangées de fils au poste de clôture afin qu'ils soient tous électrifiés !

 

Minis devant Alpines 

 

 

 

Voici l'exemple de l'enclos attenant à ma chèvrerie comprenant 5 rangées de fils... 3 ou 4 auraient suffit mais élevant conjointement des chèvres miniatures et Alpines... cela m'évite d'éventuelles incartades !

 

 

 

        

  

Il faut veiller à ce que la végétation ne touche pas les fils ou rubans, surtout en période humide au risque de décharger le poste de clôture.

 

Fichier:Attention Sign.svgLors du premier contact, il arrive que les chèvres aient le réflexe de foncer dans la clôture au lieu de reculer, au risque de passer au travers des fils. Il est alors important que la clôture soit solide afin que la chèvre n'apprenne pas qu'une clôture peut être faillible. Plusieurs essais seront peut-être nécessaires avant qu'elle comprenne mais une fois qu'elle aura comprit, elle ne s'approchera plus de la clôture.

 

Fichier:Attention Sign.svgLa clôture électrique ne garantie pas la protection de la chèvre vis à vis des chiens (première cause de mortalité accidentelle). Car certains chiens ont des pelages qui isolent de l'électricité et même s'ils "se prennent le jus", il est fort probable que leur élan les ai déjà mené de l'autre côté avec la biquette...

 

 

  • Le grillage : 

 

         Le grillage est à utiliser avec précaution car plusieurs problèmes peuvent se poser à l'usage.

 

Les grillages souples peuvent être soulevés par les chèvres, mais surtout ces dernières peuvent se frotter en faisant gondoler le grillage ou encore elles peuvent s'appuyer dessus avec les pattes avant pour vous accueillir, faisant s'effondrer toute la clôture jour après jour !

 

Fichier:Attention Sign.svg

Les grosses mailles de type ursus à mouton peuvent s'avérer dangeureuses si une chèvre passe sa tête au travers... en essayant de se dégager elle risque de s'étrangler (les mailles se resserrant autour de son cou).

 

Chèvres miniatures dans une grillage doublé électriqueAinsi, il est préférable de privilégier des grillages durs à petite maille. D'une taille minimale de 1 mètre à 1.20 m, le grillage sera pourtant la meilleure clôture vis à vis des intrus type chiens errants. L'apposition intérieure d'un ou deux fils électrique tiendra votre chèvre à distance du grillage et deviendra la meilleure clôture, la plus efficace (cf. photo ci-contre... le maillage du grillage est cependant trop gros). Cependant, le débroussaillage sous la clôture deviendra plus compliqué.

 

 

 

  • Le grillage électrifié : 

 

         C'est un grillage souple réalisé dans la même matière que le fil électrique. De plusieurs hauteurs, grosseurs de maillage, etc., ce grillage comprend les piquets tous les 2 mètres environ. Sa longueur est prédéfini (50 m), pour clôturer de grandes distances, il suffit d'accoller plusieurs grillages électrifié à la suite. C'est une clôture efficace qui a néanmoins besoin de renforts au niveau des piquets au minimum  dans les coins et extrémités.

 

Il est nécessaire de poser et maintenir le grillage sur une surface quelque peu débroussaillée et de le retendre régulièrement (à l'aide des piquets de renfort). Sa durée de vie est limitée (plusieurs années tout de même !)

 

Voici un exemple de grillage électrifié avec mes premières chèvres naines. Le maillage est encore trop gros... il est arrivé que la chèvre passe la tête et ne puisse plus la retirer à cause des cornes...

 

Chèvres naines dans grillage électrifié

Capucine devant grillage électrifié

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Autres clôtures : 

 

           Les clôtures en bois (type planches entre piquets en bois) sont à proscrire si elles ne sont pas doublées par la clôture électrique car les chèvres rongent facilement le bois.

 

         Les murs naturels, s'ils ne sont pas parfaitement droits, suffisamment hauts et sans aspérités permettant aux chèvres de prendre appui, les biquettes trouveront rapidement comment les escalader.

 

Retour

 

Retour "Avoir des chèvres chez soi" 

 


  

http://static.blog4ever.com/2010/09/439799/artfichier_439799_1580750_201212203145860.jpg

 



31/12/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 135 autres membres